• Thierry Ferrières

Loïc, chef au Restaurant Le Thiers Temps

26 Bis rue Thiers, 17000 La Rochelle


Ce restaurant n'en finit plus de séduire les Rochelais. Pour le trouver, délaissez le Vieux-Port et offrez-vous quelques minutes de promenade jusqu'aux Halles. Le Thiers Temps bénéficie d'une terrasse, bien agréable dès les premiers beaux jours et d'une salle petite mais cosy.


Au déjeuner, la formule est idéale pour se faire plaisir à prix abordable, tandis qu'au dîner la carte offrira plus de choix aux gourmets.


Les plats sont tout aussi surprenants en témoignent le cabillaud à la bretonne avec moelleux de légumes au sarrasin et épices douces ou la poitrine de porc laquée au miel d'épices. Et si on s'offrait un dessert ? Les plus audacieux tenteront la mousse de fourme d'Ambert, les plus gourmands le pain de Gènes et sa chantilly au lait d'amande (extrait du Petit Futé 2021)

Facebook / Site web : https://www.le-thiers-temps.fr

Tel : 06 71 46 58 19 - 26 rue Thiers, 17000 La Rochelle

Du Mardi au Samedi


QUESTIONS A LOÏC


Quel est votre péché gourmandise ? Vous êtes plutôt sucré ou salé ?

Je suis plutôt salé. Même je dirais, plus fromage que dessert


Et si vous n’étiez pas chef, que feriez-vous ?

Instant d’hésitation… Jardinier-Botaniste pourquoi pas ? Travailler avec les fleurs ça me plait bien.


D’ailleurs, vous proposez aussi des fleurs à manger chez vous ?

Je travaille les fleurs ici dans mon restaurant, et principalement la plus connue, la bourache. Mais aussi la capucine dont le temps de floraison est un peu moins court.


J’adore travailler la terre, les légumes de mon jardin (pommes de terres, potirons, fraises, framboises, betteraves). Toutes les herbes aromatiques ça vient de chez moi. J’ai un grand jardin donc on fait relativement pousser et ça marche.

Vous écoutez de la musique en cuisine ?

Tous les matins, la première chose que je fais, je bois mon café, j’allume mon poste et je commence à travailler. Une radio de préférence, RFM.


Qu’aimez-vous le plus cuisiner ?

Je préfère travailler tout ce qui est produits de la mer.

Les huitres. Associer les huitres avec un côté terre, avec du foie gras ou autre chose. Je suis plus cuisine marine on va dire. Mais toujours avec des associations Terre-Mer. Des associations un peu bizarres certes mais qui marchent très bien.


Des huitres que l’on peut faire gratiner avec du foie-gras par exemple. Une de nos recettes phare : Les huitres chaudes au foie-gras, servies plutôt l’hiver, avec un sabayon, un crémant de Touraine et une purée de céleri, ça a été une des recettes qui a bien marché au début. Après il y a eu la langoustine croustillante.


J’aime aussi travailler la viande mais autrement. Sur des cuissons un peu plus longues à basse température. En fait, je ne suis pas très entrecôte ni bavette, ce n’est pas vraiment mon style de cuisine.


Vous avez toujours des Burgers sur votre carte à emporter?

Ils sont toujours là à emporter mais ça reste exceptionnel. On a fait ça pour attirer des nouveaux clients et pour pouvoir proposer des plats à emporter lors de la période covid.


Quel est le produit incontournable que vous utiliser régulièrement ?

Le végétal, les herbes, les épices. Je fais une cuisine tendance très épices.

Je suis plus du côté traditionnel. Prendre un plat et le revisiter. J’aime bien les trompe l’œil.


Vous avez une nouveauté pour cet été ?

(à completer)


Mais au fait, vous mangez quoi avant le service ?

Ce qu’il y a. Ce qui traine. Je ne suis pas compliqué. Ca peut être n’importe quoi.


Et quel est votre « Take-out » préféré ?

Un bon kebab. Un vrai. Près de la grand horloge. Il fait tout lui même, on peut lui faire confiance. La devanture est rose.





14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout